Audio clips: How well do I speak French?

Using the links below, you can listen to an explanation of what is assessed at levels A, B and C, along with excerpts of interviews at each level.

Keep in mind that these excerpts are only intended as examples of the levels of oral proficiency. Each level contains a range, and individual performance can vary widely within that range.

We strongly recommend that you do not memorize or attempt to imitate any of the interview excerpts for your own Test of Oral Proficiency. This may negatively affect your performance. We do recommend that you practice your second language as much as possible before your test.

Level A

Description of Level A

Transcript

What does a performance that falls within the range of a level A actually mean?

Well, candidates must demonstrate an ability to:

  • Understand most speech delivered slowly and clearly, dealing with concrete and routine topics;
  • Make themselves understood in short statements, even with pauses and false starts;

    and

  • Talk about everyday aspects of routine activities and handle a simple question-and-answer exchange.

The level A candidate has sufficient knowledge of basic vocabulary and grammatical structures to conduct routine conversations. However, their first official language interferes with the clarity of the message.

While the candidate’s pronunciation requires close attention, there are no long stretches that are unclear.

Now listen to audio excerpts of interviews of level A candidates.

Excerpt of Level A interview

Transcript

Assessor: À quel endroit travaillez-vous?

Candidate: À quel quoi?

Assessor: À quel endroit travaillez-vous?

Candidate: Je travaille pour la Commission de fonction publique du Canada.

Assessor: Okay. Où est situé votre bureau?

Candidate: Uhm … à la coin de, de rue Bank et le rue Laurier dans l’Esplanade Laurier.

Assessor: Comment vous-rendez-vous au travail tous les jours?

Candidate: Uhm … dez-vous de?

Assessor: Voulez vous que je répète?

Candidate: Oui.

Assessor: Comment vous-rendez-vous au travail tous les jours?

Candidate: Tous les jours … uhm … like beaucoup de choses?

Assessor: Est-ce que vous prenez l’autobus ou vous prenez la voiture?

Candidate: Oh … désolée. Ah oui je prends deux autobus.

Assessor: Merci. Vous arrivez au travail vers quelle heure en générale?

Candidate: Uhm … je essayer pour … uh … huit heure et demie mais quelque temps par neuf heure.

Assessor: En quoi consiste vos activités au travail?

Candidate: Okay … uhm … maintenant je suis agente administrif so, I mean, d’accord, je fais beaucoup de choses. Aujourd’hui … uh … je besoin a, je besoin a …. a préparer les documents pour mon gestionnaire pour une …une uh … conférence.

Assessor: Merci. Maintenance décrivez ce que vous aimez de votre travail.

Candidate: Uhm … j’aime mon équipe et j’aime … uhm … j’aime me faire beaucoup de choses différents quand je travaille et … uhm … dans mon bureau je sais, non, je connais beaucoup de personnes et j’aime le … like … l’amis j’ai fait à travail. Uhm … aussi j’aime travail à le à centre ville. Je suis … non j’ai, j’ai viens d’une petit ville et j’aime travaille dans une … like … grande ville.

Assessor: Quelle est la partie de votre travail que vous trouvez le plus difficile?

Candidate: Oh...hum. C’est une bonne question. Peut-être que je travaille avec deux personnes qui ont été à Halifax et j’ai besoin à travail sur la, sur le téléphone et c’est un peu difficile … uhm … parce que … like … beaucoup de temps je préfère à travail … like … fece en fece mais … uhm …I … I don’t know …il … uhm … yeah ce n’est pas facile mais c’est d’accord.

Assessor: D’accord. Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui ne trouve pas de satisfaction dans son travail et qui, par conséquent, perd sa motivation?

Candidate: Uhm … encore s’il vous plaît.

Assessor: Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui ne trouve pas de satisfaction dans son travail et qui, par conséquent, perd sa motivation?

Candidate: Uh … le conseil je cherche?

Assessor: Que vous donneriez à quelqu’un d’autre.

Candidate: Oh … okay. So … je donner conseil d’un autre et c’est mal comme ça.

Assessor: Euh non. Une personne ne trouve pas de satisfaction dans son travail et, par conséquent, perd sa motivation au travail. Quels conseils donneriez-vous à cette personne?

Candidate: Oh … okay … like cette personne cherche satisfaction dans son travail et je vais donner un conseil. Oh … okay. Uh … je veux dit que cette person … a je ne sais pas un mot for should … so je veux dit uhm …essayer a … uhm … okay un moment s’il vous plaît. Okay … qué. Oh … je veux dit … que cette personne devoir … uhm … devoir aller à la quatre à sept avec l’équipe parce que … uhm … parce que c’est bon pour … like … le moral de travail. Sorry.

Assessor: D’accord. Merci.

Level B

Description of Level B

Transcript

What does a performance that falls within the range of a level B actually mean?

Well, candidates must demonstrate an ability to:

  • Understand the main points of clear, standard speech dealing with concrete, work-related topics and delivered at normal speed;
  • Give a simple description of a concrete topic, explain main points clearly and compare and discuss alternatives when complications arise;

    and

  • Speak with some spontaneity, although pauses to think about vocabulary and self-correction may be evident in longer stretches.

The level B candidate has sufficient knowledge of vocabulary and a variety of simple structures to handle concrete, non-routine situations and topics.

The candidate can link a series of simple elements into a connected sequence when giving a description.

Though there may be miscommunication in some areas, most stretches are clear.

Pronunciation is generally clear enough to be understood, despite an evident accent from another language. Listeners will, at times, need to ask for repetition or clarification.

Now listen to audio excerpts of interviews of level B candidates.

Excerpt of Level B interview

Transcript

Assessor: Okay. À quel endroit travaillez-vous?

Candidate: Ah … je travaille à Algonquin College.

Assessor: Comment vous-rendez-vous au travail tous les jours?

Candidate: Uhm … je, je prends mon voit … ma, mon voiture.

Assessor: Vous arrivez au travail vers quelle heure en général?

Candidate: Uhm … c’est dépend. Uhm ... quelques fois je commence mon travail à … huit heures et … puis j’arrive à sept heure et demi mais si je commence à trois heures ou trois heures et demi … uhm … j’arrive à l’école à deux heures peut-être.

Assessor: En quoi consistent vos activités au travail?

Candidate: Uhm … chaque jour je, j’enseigne les étudiants des … uh … le cours de communication … uh … ça c’est un cours d’anglais et il y a beaucoup de choses dans, dans le cours que je dois enseigner et c’est … uhm … comme les mémos ou les lettres et … uhm … le grammaire propre en anglais.

Assessor: Qui sont les autres personnes qui travaillent avec vous?

Candidate: Uh … je travaille avec les autres professeurs. Uhm … il y a une départment … uhm … l’école des, des affaires j’pense et … uhm … oui il y a les … uh … les personnes qui fait les choses administratifs aussi.

Assessor: Merci. Décrivez ce que vous aimez de votre travail.

Candidate: Uhm … j'aime, j’aime enseigner les étudiants et … uh … et j'aime voir les, le progrès de mes étudiants et … uhm … le ... uhm … leur visage quand ils comprend une, une thème ou une chose … c'est … uh … c'est … ils font me être contente.

Assessor: Et quelle est la partie de votre travail que vous trouvez le plus difficile?

Candidate: Uh … ce c'est les choses administratifs parce que je suis … uh … une personne très disorginasée … très disorganisée … donc uh … les formes et les … ah … les autres files recors …bc'est plus difficile pour moi.

Assessor: Qu'est ce que vous faites pour relever ce genre de défi?

Candidate: Uhm … j'essaie de fait une, une liste et priorite, prioritize mes, mes affaires … ah … et ca c'est une manière que je peux … organiser les choses à l'école et dans ma vie aussi.

Assessor: Okay. Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui ne trouve pas de satisfaction dans son travail et qui, par conséquent, perd sa motivation?

Candidate: Uhm … je … je peux dire à ce personne qui … uhm … que fait une évaluation ou assessment de les choses dans … uhm … dans son travail qu'il il n'aime pas et peut-être … uhm … pense à, à leur, leur attitude ou leur … uh … oh gosh … oui leur attitude pour améliorer le situation et … uhm … oui je pense que le plus important est … uhm … l'attitude.

Assessor: De nos jours jusqu’à quel point est-il réaliste de s’attendre à ce qu'on trouve un emploi qu’on aime réellement?

Candidate: Est-ce que tu peux, est-ce que vous pouvez répéter la question s'il vous plait?

Assessor: Certainement.

Candidate: Merci

Assessor: De nos jours jusqu’à quel point est-il réaliste de s’attendre à ce qu'on trouve un emploi qu’on aime réellement?

Candidate: Je pense quedans … uh … dans notre système des, de travail il est … uh … il est trop difficile pour trouver une, une travail ou une carrière qui que une personne peut aime ou … uh … être contente parce que les situations en le travail changent beaucoup et si une personne aime le travail … uhm … peut-être il n'aime pas les personnes qui il travaille avec ou … uh … peut-être il aime les personnes qu'il travaille avec mais il n’aime, il n'aime pas le travail so … uh … oui … uh … en notre jour c'est … uh … c’est très difficile … je pense.

Assessor: Merci.

Level C

Description of Level C

Transcript

What does a performance that falls within the range of a level C actually mean?

Well, candidates must demonstrate an ability to:

  • Understand complex speech dealing with work-related topics, spoken in standard dialect and delivered at normal speed;
  • Give clear, detailed descriptions of complex topics and summarize a discussion;

    and

  • Express and sustain opinions and respond to complex and hypothetical questions.

The level C candidate has:

  • A fairly natural and even delivery. There are occasional hesitations, but most of these are for ideas;
  • The candidate has knowledge of a broad range of vocabulary and structures when talking about complex and abstract topics, with a relatively high degree of control. The candidate makes errors, but these rarely lead to misunderstanding; and
  • Clear pronunciation, even if an accent from another language is noticeable. Occasional mispronunciations occur, but these rarely interfere with communication.

Now listen to audio excerpts of interviews of level C candidates.

Excerpt of Level C interview

Transcript

Assessor: À quel endroit travaillez-vous?

Candidate: Moi je travaille au centre-ville d’Ottawa … uh … à l’édifice 66 Slater.

Assessor: Comment vous-rendez-vous au travail tous les jours?

Candidate: Pour me rendre au travail je prends l’autobus.

Assessor: Vous arrivez au travail vers quelle heure en général?

Candidate: Normalement j’arrive au travail à sept heures le matin mais ça peut arriver que j’arrive à six heures ou six heures trente si je suis bien occupée.

Assessor: En quoi consiste votre travail?

Candidate: Uh … moi je suis gestionnaire d’une équipe à peu près 25 à 30 personnes … alors, comme gestionnaire je … uh … mais je m’en occupe des ressources humaines et aussi le budget pour mon équipe.

Assessor: Qui d’autres travaillent avec vous?

Candidate: La plupart des journées je travaille avec une équipe … uh … de superviseurs, alors trois autres superviseurs qui travaillent en dessous de moi puis aussi … uh … une équipe de 20 personnes qui, qui travaillent en dessous d’eux autres et aussi je travaille avec des autres gestionnaires pour gérer le budget de tout notre division.

Assessor: Décrivez ce que vous aimez de votre travail.

Candidate: Uh … le chose que j’aime le plus avec mon travail c’est probablement les personnes avec qui je travaille. Mon équipe est super … uhm … sont … uh … sont vraiment actifs puis ils participent dans beaucoup de choses. Uh … uh … je pense aussi j’aime bien la diversité de tâches que je fais. Je travaille avec des budgets, je travaille avec … uh … des employés, je travaille avec des autres gestionnaires … uh … je peux vraiment faire beaucoup de choses puis … uh … j’ai du temps à m’engager dans beaucoup d’autres unités ici au CFP alors, je pense c’est ça vraiment que j’aime.

Assessor: Quelle est la partie de votre travail que vous trouvez la plus difficile?

Candidate: Et bien comme gestionnaire j’ai … uh … j’ai toujours beaucoup de tâches à faire, il y a beaucoup de choses à faire alors … uhm … c’est assez difficile à gérer … uh … tous les choses qui arrivent chaque journée. Je suis gestionnaire d’une équipe … uhm … qui est bien opérationnelle alors y a beaucoup de choses qui peut arriver d’un jour à l’autre. C’est difficile à prévoir qu’est ce qui va arriver demain alors … uh … je peux peut-être planifier mon journée mais il y a des trucs, il y a des défis qui arrivent le jour même puis …uh … je dois m’en occuper alors les tâches que j’avais … j’avais pensé que j’aurais fait ce journée-là, je dois, je dois le repousser à un autre journée … uh … alors, m’oui c’est ça que qui est le plus difficile et puis pour relever ce défi-là, normalement je vais voir mon superviseur à moi-même le directeur pour demander s’il y a des, s’il y a des tâches que je fais que je peux peut-être reprioti—repriori—tizer pour un autre jour, quoi je peux repousser, les choses qu’il veut que je fasse ce jour même, les choses qu’il veut que ben qu’il pense que moi je peux repousser … uhm … et puis au, en fait je, je parle aussi avec mon équipe de superviseurs et il y a parfois des fois que je peux… uh … leur donner des tâches que moi je fais pour … uh … pour qu’il peut m’aider en tant où on est bien occupés. Ah … alors je pense c’est vraiment ça que je le trouve le plus difficile à gérer à chaque jour.

Assessor: D’accord. Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui ne trouve pas de satisfaction dans son travail et qui, par conséquent, perd sa motivation?

Candidate: Ça c’est … uh … c’est un peu difficile mais … uh … je pense que, je leur dirais de d’aller probablement voir leur superviseur s’il ont un bon relation avec eux … uhm … pour en parler. Et si ont perdu la motivation ça c’est, ça c’est, ceci a des conséquences sur tout le monde sur l’équipe … uh … alors je pense que c’est mieux d’aller voir le superviseur pour le tenir au courant de ce qu’est-ce qui s’passe. Mais des fois… euh … le problème c’est peut-être le problème de satisfaction c’est peut-être aussi avec leur superviseur. Alors il y a toujours des autres choses qu’il peut faire, il peut garder c’est pourquoi ce qu’y ont perdu leur satisfaction au travail … est-ce que c’est l’équipe, est-ce que c’est les tâches qu’il fait à tous les jours. Si c’est l’équipe, peut-être il veut regarder … uh … pour voir s’il y a des autres, s’il y a des processus d’embauche qui est en … au … en train … uh … et puis peut-être il peut s’impliquer dans des processus pour … uh … pour aller faire un autre emploi quelque part d’autre … uh … peut-être il y a des, des opportunités pour … uh … avoir juste des cours … uh … des acting quelque part dans une autre unité pour faire deux ou trois mois … uh … dans une autre place, peut-être c’est juste un petit changement qu’il, qu’il doit faire … uh … pour un bout de temps … uh … si c’est à propos des tâches… uh … ben en, en parlant avec le, le gestionnaire ou le superviseur … uh … uh … de l’équipe, il peut peut-être en parler comment ce qu’il peut faire des autres tâches, qu’est-ce qu’il y a à faire dans l’équipe, est-ce qu’il y a peut-être des autres unités qui, qui peut le, qui peut donner des tâches à notre unité ici ou leur unité là … uhm … pour avoir un peu des diversités … uh … dans les tâches. À part de ça parfois la motivation y a d’autres choses qui arrivent dans leur vie, peut-être qu’il y a quelque chose qui arrive à la maison. Alors si ça c’est le cas il peut peut-être en parler … uh …à la maison pour voir s’il y a quelque chose à la maison qui peut changer. Uhm … même parfois c’est juste la flexibilité des horaires. S’il travaille tôt le matin, peut-être un changement de ça peut, peut leur aider juste à …uh …uhm aider juste a sentir comme il ont changé un peu pour avoir plus de motivation. Alors … uhm … je pense que c’est ça les conseils que, que je donnerais au … uh … au gens qui n’ont pas de motivation mais .. uh … mais quand même ça dépend—d—de la raison vraiment qu’il on pas de satisfaction à son travail.

Assessor: De nos jours jusqu’à quel point est-il réaliste de s’attendre à ce qu’on trouve un emploi qu’on aime réellement?

Candidate: Et bien moi je suis optimiste alors … uh …moi, moi je pense c’est, c’est pas mal réaliste de s’attendre ce qu’on trouve un emploi qu’on aime réellement. Uhm … ben moi je travaille dans un emploi que moi j’aime beaucoup mais c’est pas toujours comme ça parfois ça, ça prend un peu de temps ... uh … avant qu’on aime vraiment notre emploi si on change de poste. Pour moi ça m’a pris je pense à peu près six mois. Puis parfois avec des changements, des changements d’équipe, des changements d’emploi … uh … il va avoir des temps qu’on n’aime pas notre emploi ou qu’on a beaucoup de défis … uhm … même si on a des choses à la maison il va avoir des temps qu’on les trouve vraiment difficile … uh … mais je pense que, comme j’ai dit, je pense c’est réaliste qu’on peut aimer notre emploi … uhm …si on n’aime pas notre emploi, je pense c’est, c’est temps peut-être de changer d’emploi, c’est temps peut-être trouver quelque chose d’autre à faire … uhm … ou d’examiner soi-même pour savoir c’est quoi la raison qu’on n’aime pas notre emploi … uh … comme j’avais dit auparavant peut-être si c’est les tâches, si c’est l’équipe, mais je crois, même si on n’aime pas les tâches on peut vraiment aimer on travaille si on a une bonne équipe. Les relations interpersonnelles avec notre superviseur, avec nos collègues, ça c’est vraiment important puis même si on a des clients qu’on aime beaucoup aussi ça peut vraiment nous donner du satisfaction dans notre travail alors … peut-être c’est pas réaliste d’aimer … tous les, les choses dans notre travail, tous les différents aspects de notre travail mais je pense c’est assez réaliste d’aimer notre travail si on aime … même une aspect ou une côté de notre travail.